Vous êtes ici : Accueil > Nos dossiers > Énergies > Nucléaire > CapRadioactivité > Collectif national Mines d’Uranium > Réunion du Collectif Mines Uranium
Publié : 19 mai 2016

Réunion du Collectif Mines Uranium

La 5ème réunion annuelle du Collectif national Mines Uranium (CMU) se tenait le week-end de la pentecôte 2016 à Pénestin, à l’invitation du collectif local Cap Radioactivité dont l’un des membres fondateurs est l’association Vert Pays Blanc et Noir.

A l’occasion de cette rencontre, les représentants de la CRIIRAD ont réalisé des mesures de radioactivité sur les communes de Guérande et de Piriac, 2 des 3 communes impactées par la présence de stériles uranifères sur leur territoire, la 3ème étant La Turballe.

Ces relevés avec, sur certains sites, des chiffres très inquiétants ont mis en évidence les dysfonctionnements dans la méthodologie employée par l’entreprise AREVA, dénoncés depuis plusieurs années par le CMU.

Ainsi, à Guérande, la présence de stériles radioactifs sur un chemin communal a induit des niveaux de radiation 3 000 fois supérieurs à la normale au contact du sol et plus de 30 fois supérieurs à la normale à 1 mètre du sol.

Selon la méthodologie proposée par AREVA et validée par les services de l’État, il n’était pas prévu de décontaminer ce chemin.

En conséquence, la CRIIRAD a immédiatement informé la municipalité, les riverains et la presse.

Plus d’infos à partir du reportage réalisé par l’équipe de journalistes de France 3


Radioactivité dans un chemin de Guérande