Vous êtes ici : Accueil > Nos dossiers > Déplacements-Transports > Déplacements doux > Baromètre des villes cyclables : Quel climat vélo à Guérande et à La Baule (...)
Publié : 4 avril

Baromètre des villes cyclables : Quel climat vélo à Guérande et à La Baule ?

Quel climat vélo à Guérande et à La Baule ?

La Fubicy (Fédération française des Usagers de la Bicyclette) a réalisé une enquête nationale auprès des cyclistes. Avec 113 000 réponses c’est la plus grande enquête jamais réalisée auprès des cyclistes en France.
Plus d’infos sur www.parlons-velo.fr
Les résultats de l’édition 2017 du Baromètre des villes cyclables sont sans aucune ambiguïté : les villes françaises ont des efforts significatifs à faire pour permettre à leurs habitants de se déplacer à vélo confortablement et en sécurité.

Premières analyses de résultats pour la ville de Guérande

Nombre de répondants : 98
Réponses pour 1000 habitants : 6,1
Classement villes < 20 000 habitants : 57ème/89
Note obtenue : 2,59/6
Climat vélo : défavorable

A la lecture de ces résultats nous constatons des conditions plutôt moyennes pour circuler sur le territoire de Guérande.
Le point le plus faible concerne la sécurité des cyclistes, particulièrement celle des enfants et des personnes âgées.

Si la circulation est assez aisée sur les voies dédiées exclusivement à la pratique du vélo elle est facteur de risques pour les cyclistes sur les routes. La traversée des carrefours et la circulation autour des ronds-points est dangereuse malgré la bienveillance de certains automobilistes.

La municipalité tarde à réaliser un projet de circulation "apaisé" entre les différents usagers des voies de circulation. Elle manifeste davantage d’intentions que de réalisations.

Premières analyses de résultats pour la ville de La Baule

Nombre de répondants : 67
Réponses pour 1000 habitants : 4,3
Classement villes < 20 000 habitants : 11ème/89
Note obtenue : 3,35/6
Climat vélo : moyen

Les premiers points forts :
Trouver un magasin/atelier de réparation vélo est facile
Louer un vélo pour quelques heures ou pour plusieurs mois est facile
Stationner son vélo en gare ou à une station de transports en commun est facile
Je peux circuler en vélo en sécurité dans les rues résidentielles

Les premiers points faibles :
Pas de solution alternative sûre proposée lors de travaux
Insécurité enfants et personnes âgées
Insécurité aux intersections
Les rues à sens unique ne sont pas ouvertes à double-sens pour les vélos
Il y a de nombreux vols de vélo

Points noirs identifiés par les cyclistes  :

A Guérande, la circulation à vélo est dangereuse dans plusieurs endroits :

1) routes reliant le centre-ville et les villages
2) ronds-points, intersections des voies cyclables et des routes ou des rues
3) traversée de la route bleue
4) place du Marché aux bois (entre la porte Saint-Michel et la Mairie)
5) route des marais salants de Guérande à la mer, à Saillé, au Pouliguen
6) autour des remparts (piste à sens unique le long des stationnements des voitures)

A La Baule, la circulation à vélo est dangereuse dans plusieurs endroits :

1) piste cyclable du remblai entre Pornichet et Le Pouliguen (elle longe les places de stationnement des voitures)
2) avenue De Lattre de Tassigny
3) quartier des Salines lorsque Vélocéan se termine près du pont qui surplombe la voie ferrée
4) ronds-points et intersections entre des pistes cyclables et avenues

Notre commentaire

Se déplacer à vélo à Guérande et à La Baule n’est pas toujours agréable, que ce soit dans le cadre d’un déplacement quotidien ou bien de loisir.

Les cyclistes prennent des risques et sont parfois en danger lorsqu’ils circulent autour des ronds-points, sur les routes où la vitesse des automobilistes n’est pas assez limitée, sur les pistes cyclables qui longent des places de parkings, aux intersections et sur des voies cyclables mal entretenues.

Cette insécurité routière est encore plus grande pour les enfants et les personnes âgées.

Les voies de circulation y semblent toujours pensées et organisées d’abord pour les automobilistes.

Pour développer la pratique du vélo et donc prendre soin de nos territoires et de ses habitants nous voulons :

- un réseau cyclable visible et entretenu avec des aires de stationnement,

- des liaisons directes,

- une limitation de la vitesse des voitures.

Extraits des réponses à la question « Avez-vous des commentaires à ajouter sur la situation de l’usage du vélo dans votre ville ? » du baromètre pour la ville de Guérande :

> « je suis parisien et guérandais et circule plus facilement en vélo à Paris qu’à Guérande »
> « Si plus d’ élus utilisaient leur vélo depuis des décennies, la place du vélo serait plus importante en 2017. »
> « Beaucoup de promesses aucune réalisation »
> « Réseau limité et pas incitatif à l’usage du vélo. »
> « La ville de Guérande ne présente aucune volonté pour développer le vélo dans la ville et ses alentours, tout va dans le sens des voitures. »

Notre travail pour Guérande :

Depuis 4 ans nous faisons des propositions d’aménagements à la commune de Guérande mais rien n’a été pris en compte.

La commune pourrait améliorer l’usage du vélo sans attendre le plan de circulation : ajout d’appuis-vélos, doubles-sens cyclables (remplacer la bande cyclable du sens de circulation par une bande cyclable de l’autre côté dans l’autre sens si manque de largeur), petits travaux de réfection de voirie, signalisations, niveaux zéro (notamment lorsque la piste cyclable est couper par des rues), avenue Anne de Bretagne (supprimer l’interdiction de la route aux vélos et faire des marquages au sol pour les vélos aux passages piétons pour que les cyclistes n’aient pas à descendre de leur vélo), concertation quand travaux de voirie (nouveau rond-point à côté du cimetière : bloc béton sur la bande cyclable !), limitation à 30 km/h en centre-ville, arrivée du double-sens cyclable place du marché au bois (aucune indication de priorité), panneau « tourne à droite » au feu tricolore, sas vélo au feu, pistes cyclables continues (en arrivant porte Saint-Michel)...

La loi LAURE impose aux collectivités de mettre au point des itinéraires cyclables lors de réalisation ou rénovation de voies.

Loi LAURE : « A compter du 1er janvier 1998, à l’occasion des réalisations ou des rénovations des voies urbaines, à l’exception des autoroutes et voies rapides, doivent être mis au point des itinéraires cyclables pourvus d’aménagements sous forme de pistes, marquages au sol ou couloirs indépendants, en fonction des besoins et contraintes de la circulation. L’aménagement de ces itinéraires cyclables doit tenir compte des orientations du plan de déplacements urbains, lorsqu’il existe. »
http://wiklou.org/wiki/La_LAURE

Diaporama de la présentation des résultats pour Guérande : cliquez sur le doc

Enquête Guérande

Diaporama de la présentation des résultats pour La Baule : cliquez sur le doc

Enquête La Baule

Réponses aux questions ouvertes :

"Selon vous, quel est l’endroit le plus problématique pour les vélos dans votre ville ?"

"Avez-vous des commentaires à ajouter sur la situation de l’usage du vélo dans votre ville ? "

pour Guérande : cliquez sur le doc

questions réponses Guérande

pour La Baule : cliquez sur le doc

questions réponses La Baule

Dossier de presse du 16 mars avec le communiqué et les résultats par région