Publié : 11 décembre 2013

L’élevage porcin

Suite à la décision gouvernementale de relever le seuil d’autorisation des porcheries industrielles de 450 à 2000 places, l’association Eaux et Rivières a édité une plaquette d’information sur la pollution engendrée par ce type d’élevage intensif.

« Alors que la France est déjà mise en cause pour l’inefficacité de ses actions de reconquête de l’eau, baisser la garde sur les outils qui permettent de réguler la concentration de l’élevage hors sol est une aberration »

s’indigne JF. PIQUOT le porte parole de l’association

A lire et diffuser sans modération

Rétablir la vérité