Vous êtes ici : Accueil > Nos dossiers > Urbanisme - Aménagement du territoire > Site de PEN BRON > Avenir de Penbron : appel à signer la pétition
Publié : 28 juillet

Avenir de Penbron : appel à signer la pétition

Souvent on en parle , moins souvent on se rend sur le site que l’on connait. Mais aujourd’hui, il faut se mobiliser car l’abandon de Pen Bron entraine une dégradation matérielle visible de jours en jours.

Retrouvez les photos des dégradations du site et signez la pétition de 3 assos de défense de l’environnement :

http://www.leslignesbougent.org/petitions/zone-naturelle-de-pen-bron-en-danger-9069/

La Pointe de Pen-Bron est un joyau naturel auquel les habitants de toute la Presqu’île Guérandaise sont très attachés. L’attraction de ce lieu va bien au-delà des milliers de touristes qui viennent s’y promener toute l’année.

Ce site est une réserve faunistique et floristique classée, protégée par de nombreux labels nationaux et européens : Loi Littoral, Natura 2000, Ramsar, ZICO, ZNIEFF... dont les règlements encadrent aménagement et activité.

Ce site est fragile et vulnérable.

En dehors des pressions naturelles telle que l’érosion marine et les tempêtes, ce site peut être fortement dégradé par une fréquentation touristique mal encadrée.

Des ganivelles de protection ont été mises dans de nombreux endroits pour canaliser le flot de visiteurs et interdire le piétinement dans certains secteurs afin de protéger la dune et les espèces qui y vivent.

Cependant depuis la fermeture du Centre Hélio Marin, leur entretien n’est plus assuré.

Suite au piétinement dans les zones autrefois protégées, la dune se dégrade et le risque d’incendie dans la partie boisée par une fréquentation mal maîtrisée, augmente l’été. De plus l’état dégradé des clôtures et des ganivelles présente un risque de blessures pour les promeneurs, en particuliers les enfants.

Il serait souhaitable que ceux qui sont en charge de ce lieu précieux mais fragile réagissent avant la catastrophe .

Par cette pétition nous souhaitons interpeller l’ Association des Œuvres de Pen-Bron, le Conservatoire du Littoral, le Département et le Préfet pour qu’ils se manifestent enfin.